FNACA DE PARIS

Comité départemental de la Fédération Nationale des Anciens Combattants d'Algérie, Maroc et Tunisie

Page 2 of 22

Vient de paraître

Message du 19 Mars 2020 de la FNACA

Lundi 19 Mars 1962, le Cessez-le-feu proclamé en Algérie met fin à 10 années de lutte armée en Afrique du Nord. La veille, sur les ondes, d’une voix solennelle, Le président de la République, le Général de Gaulle annonce la fin d’une guerre militaire et civile en Algérie, une guerre orpheline marquée par l’usage de la terreur et de la torture dans les deux camps, un chancre qui pourrit tout, une boîte à chagrins. Solution du bon sens, l’emportant sur la frénésie des uns et l’aveuglement des autres, Ce Cessez- le-feu s’inscrit dans la continuité d’un processus conduisant à l’indépendance de l’Algérie. L’homme de l’Appel Historique du 18 JUIN 1940, Classé par l’UNESCO sur la liste Mémoire du Monde, s’affirme être aussi l’homme de ce 19 Mars Mettant fin à 26 années de conflits dans lesquels la France avait été engagée. Exemplaires, déterminants, et retentissant dans le monde, ces actes d’engagement sur le futur perdurent dans notre mémoire collective. Les commémorer, c’est témoigner de son civisme. Sur ce monument, propice à la réflexion sur l’absurdité des guerres, sont gravés dans la pierre les noms de nos frères d’armes disparus sur cette terre troublée d’Algérie. Avec humilité, nous les honorons. Nous affirmons notre volonté de pérenniser leur mémoire. Enfants de la Seconde Guerre mondiale, Ils haïssaient la guerre. D’un trop rapide passage de l’enfance à l’adolescence, ils étaient le Sel de la Terre. Ils étaient le blé qui lève, promesse d’une fructueuse récolte. Très jeune, ils ont acquis le sens de l’Honneur et du Devoir. A 20 ans, le temps des armes Faire la guerre, sont envoyés.  Dans l’embuscade, sont tombés. Foudroyés, avec pour seul soutien celui de leurs compagnons d’infortune. Une douleur infinie…Un silence vide de toute vie. L’impossible oubli. Sur chaque nom, un visage : celui du frère d’armes aux angoisses et espoirs partagés. Fidèles aux institutions de notre République, ces fils de France ont consenti à l’ultime sacrifice. La reconnaissance due à tous ces militaires Mort pour la France   requiert l’enseignement de leurs valeurs dès le plus jeune âge. Que les enfants du temps présent s’interrogent et mettent des mots sur des maux. Ne pas laisser les esprits s’habituer à la guerre. La guerre, ce mal qui déshonore le genre humain, conduit l’humanité tout entière à sa perte tant il détruit chez l’homme son cœur et sa bonté, menace toujours sa dignité. Se souvenir, se nourrir des racines du passé, c’est passer de l’ombre à la lumière. C’est agir, pour un meilleur à venir. Une leçon d’Histoire pour une leçon de Vie ! Hommage et espérance, un indispensable relais. Aimer la France, C’est exprimer sa confiance en sa Jeunesse pour le triomphe de la Vie, préserver la Paix. Vive la République, Vive la France.
Le Comité national

Vient de paraître

Projets du XIVe arrdt

Comme les années précédentes, notre comité projette une sortie pour les adhérents. Afin de la préparer efficacement, nous vous remercions de bien vouloir nous indiquer votre préférence dans les deux choix proposés  ci-dessous (merci de cocher) :

o Au printemps (mai/juin) :

Pour changer un peu, un déjeuner-croisière sur la Seine sur un bateau « Marina de Paris ».

  • Départ en face du Musée d’Orsay à 12h30 (rendez-vous à 12h)
  • Promenade durant le déjeuner jusqu’à la Bibliothèque François Mitterrand et demi-tour jusqu’à la statue de la Liberté pour revenir à Orsay à 14h

> Accès facile avec le bus 68 et arrêt Henry de Montherlant avant le pont Royal tout près du Musée d’Orsay et pour le retour arrêt Musée d’Orsay.

OU

o A l’automne (fin septembre/début octobre) :

  • Visite du Wagon de Rethondes à Compiègne, où furent signés les Armistices du 11 Novembre 1918 et du 22 Juin 1940 , Mémorial de l’Armistice (et Musée (?)
  • Déjeuner convivial dans un restaurant proche
  • Éventuellement, visite du Château de Compiègne

Les menus (dépendants de la saison) et les prix (environ 40є) de ces deux sorties ne sont pas encore définis et vous seront communiqués dès que le projet sera déterminé pour convenir au plus grand nombre (La location du car pour Compiègne serait pris en charge par le comité).

Les réservations et surtout la location d’un car devant être confirmés très longtemps avant la sortie, nous vous remercions de nous répondre impérativement :

avant le15 mars 2020,

en renvoyant ce formulaire au Comité FNACA du XIVè, Mairie du XIVè, 2 place Ferdinand Brunot 75675 PARIS CEDEX 14. Ou venir le déposer au local 2 rue Saillard où les permanents seront heureux de vous accueillir du lundi au vendredi entre 10h et 12h.

(Pour plus de précisions vous pouvez appeler Rémy LE COZ 06 13 42 32 92, Claude DUSART 06 03 92 48 78 ou Marie-France DELANGLE 06 87 19 10 82)

TÉLÉCHARGER LE BULLETIN D’INSCRIPTION

Vient de paraître

Vient de paraître

Vient de paraître

Vient de paraître

Vient de paraître

Disparition de Pierre Merciecca

Notre ami Pierre MERCIECCA, âgé de 84 ans, nous a quittés le 1er janvier 2020, après une hospitalisation de plusieurs mois à La Pitié-Salpétrière.

Nous avons tous pu apprécier son dévouement d’animateur au sein de la FNACA et ses qualités d’écrivain, car il fut pendant 12 ans président du Comité du 15e (2005 à 2017) et rédacteur de ces pages mensuelles de L’Ancien d’Algérie, consacrées au Comité de Paris.
Nous adressons à Denise et à sa famille, nos sincères condoléances.

Il sera inhumé au cimetière Montparnasse le 10 janvier, en présence de sa famille et d’une nombreuse assistance dont ses amis de la FNACA. La mise en bière aura lieu le vendredi 10 janvier à 14h à la maison médicale Jeanne Garnier, 106 avenue Émile Zola. L’inhumation suivra au cimetière Montparnasse, 3 boulevard Edgard Quinet, à 15h30, dans le caveau familial.

Ni fleurs, ni couronne.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén