Commissions Adhérentes

Agenda

La prochaine réunion de la commission aura lieu le :


Actualités de la commission

Réunion des veuves, membres des bureaux locaux de la FNACA de Paris
Mardi 10 février 2015 à 15h au 13 rue Manet 75013 Paris;

Photos :


Note sur la carte Navigo

Depuis le 1er Janvier 2014, suite aux promesses qui nous avaient été faites par le Maire de Paris Bertrand Delanoë, l’attribution de la carte Navigo permettant de voyager gratuitement dans les transports parisiens (zones 1 et 2) a été élargie aux veuves d’Anciens Combattants.
Pour y prétendre, il faut avoir 65 ans et contacter le Comité d’Action Sociale de la Mairie de son domicile. Il faut présenter quelques documents, en particulier la pièce essentielle : la carte de Veuve d’Ancien Combattant délivrée par l’Office National des Anciens Combattants. Il faut également justifier de son domicile parisien depuis au moins trois ans.
Généralement ce sont les avis d’imposition sur le revenu qui sont demandés. La prochaine réunion des adhérentes qui se tiendra le mardi 28 janvier prochain à 14h30 aura cette question à l’ordre du jour, nous ferons le point sur l’accueil que nous avons reçu dans les différentes mairies de Paris. Il semble que les informations destinées au personnel chargé de l’accueil soient inégales selon les arrondissements.
Nous mettrons au point un fascicule destiné aux veuves parisiennes auquel nous joindrons les formulaires nécessaires pour obtenir la carte de veuve de l’ONAC afin de leur faciliter les démarches.

Office National des Anciens Combattants 295, rue Saint-Jacques 75005 PARIS
Bureaux ouverts le matin seulement. 01 44 41 38 28 ou 47 88
Transports : RER ligne B station Port Royal – Bus : 38 – 83 -91


2013

Après la « Galette des Reines » de janvier dernier, nous avons renouvelé l’expérience et rencontré nos adhérentes le 10 novembre dernier et beaucoup de questions sont venues en débat. En priorité les questions sociales et juridiques ayant trait entre-autres à la carte de veuve d’Ancien Combattant délivrée par l’ONAC et les acquis qui y sont liés, la demi-part fiscale, l’allocation différentielle de solidarité. Un autre point important a été évoqué : la carte de transports gratuits pour les veuves dont le mari était titulaire de la carte du combattant.
Nous constatons que les veuves sont de plus en plus nombreuses à rester fidèles à la FNACA après avoir partagé avec leur mari les activités du comité qu’il avait choisi.
Les participantes à nos réunions se sont montrées très intéressées par les activités festives de nos comités ainsi que par les initiatives de culture et de loisirs organisées par le comité départemental de Paris et également par l’accès aux maisons familiales de Flumet et d’Ascain et la participation aux voyages.
Un embryon de commission des adhérentes s’est mis en place et nous ferons un plaisir de répondre aux questions que vous vous posez sur les sujets abordés ci-dessus. N’hésitez pas à nous solliciter. Quand un adhérent disparaît dans nos comités, le mieux que nous puissions faire en souvenir de lui, c’est d’ouvrir grand, à sa compagne, les portes de la FNACA.


Synthèse de la Commission

44e CONGRÈS DE LA FNACA DE PARIS
Jeudi 24 et Vendredi 25 novembre 2011 à la Mairie du 12e

Lors de notre dernier Conseil parisien en 2010, nous avions consacré un temps à la discussion dont le sujet était les veuves. Nous avions bien souligné qu’elles n’étaient pas des « adhérentes à part » mais des « adhérentes à part entière ».
A la suite de cela nous avons donc décidé de les rencontrer à l’occasion de la Galette des Reines le 27 Janvier 2011. Cette initiative a eu un grand succès puisqu’une quarantaine d’adhérentes ont participé à cette rencontre.
Une autre réunion a eu lieu le 10 novembre dernier et beaucoup de questions sont venues en débat :
En priorité les questions sociales et juridiques ayant trait à la carte de veuve d’Ancien Combattant délivrée par l’ONAC et les acquis qui y sont liés, la demi part fiscale, l’allocation différentielle de solidarité. Autre point important qui a fait discussion : la carte de transports gratuits. A ce sujet, nous nous interrogeons sur la lenteur des travaux d’études pour l’attribution de cette carte.
Dans un premier temps, plusieurs propositions ont été faites : on pourrait l’attribuer contre une petite contrepartie financière ainsi qu’il en a été au début pour les titulaires de la carte du combattant ou une carte demi-tarif.
Mais on a constaté que celle-ci ayant été attribuée au mari avant son décès, l’attribution à sa veuve n’engage aucun frais supplémentaire et qu’il faudrait arrêter de tergiverser. Je pense que nous aurons l’occasion au cours de ce congrès d’évoquer ce problème.
Force est de constater que les veuves sont de plus en plus nombreuses à rester fidèles à la FNACA après avoir partagé avec leur mari les activités du comité qu’il avait choisi.
En 2009/2010, nous avions recensé 212 femmes inscrites. Fin 2011, nous avons un listing de 245 adhérentes.
Compte-tenu du nombre sans cesse grandissant de décès que nous enregistrons dans nos comités, il convient d’être très attentif aux contacts à établir avec leur conjointe. Au cours de l’année 2010/2011, _____ décès nous ont été signalés. Dans le même temps ____ veuves ont rejoint la FNACA. Je pose la question : n’est-il pas nécessaire d’avoir un modèle de courrier ou un petit document pour prendre contact avec elles dès l’annonce du décès de leur mari.
Nous pouvons peut-être remonter deux années en arrière pour reprendre contact. Avec le recul nous pouvons peut-être représenter un nouvel intérêt pour celles qui ont perdu leur mari, il y a un an ou deux et qui reprennent pied dans la vie.
Il ressort qu’elles sont souvent confrontées à la solitude, parfois compensée par la présence proche des enfants et petits enfants mais la vie peut être aussi une suite de jours sans rencontre, la famille étant trop éloignée. Et la vie à Paris n’est pas toujours aussi chaleureuse que celle que l’on rencontre dans un village ou une petite ville.


Composition du Bureau

Présidente
sicart1
SICART Anick – anick.sicart@wanadoo.fr