LIBÉRER UNE PAROLE
TROP SOUVENT IGNORÉE

À la veille du 60e anniversaire du cessez-le-feu de la guerre d’Algérie, le Comité départemental de la FNACA de Paris tient à donner la parole à toutes celles qui, bien que n’ayant pas participé à ce conflit, ont partagé la vie de ceux qui sacrifièrent plusieurs mois, voire plus de deux années, de leur jeunesse.
Chaque témoignage fera l’objet d’un enregistrement audiovisuel* (ou simplement audio) que nous nous proposons de diffuser dans les « Pages spéciales Paris de l’Ancien d’Algérie » et sur notre site Internet fnaca75.org. Selon l’actualité et nos moyens, nous pourrions également envisager une compilation de ces témoignages ainsi qu’une exposition et un colloque enrichis de documents qui aborderaient plus largement le thème « Des femmes pendant la guerre d’Algérie ».
Afin d’enrichir la mémoire de ce dramatique conflit, nous comptons, chères amies et adhérentes, sur votre participation pour libérer enfin une parole trop longtemps sous-estimée et restée sous silence.

Jean-Pierre LOUVEL

* Notre collaborateur et ami D. Beau en assurera la réalisation ainsi que la transcription.

PARCE QUE CHAQUE TÉMOIGNAGE, CHAQUE PAROLE, CHAQUE SOUVENIR COMPTENT…

CONTACTEZ NOUS

Par courrier
FNACA – Comité départemental de Paris – 13, rue Edouard Manet – 75013 Paris
(En remplissant le questionnaire ci-joint)

Par courriel
fnaca.cd75.paris@orange.fr

Par téléphone, au siège
01 42 16 88 78
(En nous laissant vos coordonnées :
adresses, N° de téléphone, adresse courriel…)

TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT