47e CONGRÈS DÉPARTEMENTAL DE LA FNACA DE PARIS

Le 29 novembre 2017 de 9h à 17h30 à la salle des fêtes de la Mairie du 13e (Métro Place d’Italie)

SOYONS NOMBREUX POUR :

• Faire le bilan des actions que nous avons menées durant l’année FNACA 2016-2017 et les avancées concernant nos droits ;
• Approuver le Rapport Moral et d’Activité ainsi que les Comptes de l’exercice 2016-2017 ;
• Renouveler notre Comité départemental et notre Bureau départemental ;
• Fixer la feuille de route pour les deux prochaines années – la défense de nos droits et les actions à entreprendre – et en particulier le 60e anniversaire de la FNACA en 2018 ;
• Présenter et adopter la résolution du 47e Congrès ;
• Clôturer le 47e Congrès par l’allocution de Michel Duplenne, membre du Comité National de la FNACA.

NOUS VOUS ATTENDONS DONC TRÈS NOMBREUX…
POUR QUE VIVE LA FNACA

La Mairie du XIIIe arrdt

Le mot de Michel Duplenne, membre du comité national de la FNACA et du conseil d’administration de « l’Ancien d’Algérie »

Chers amis,

C’est avec plaisir que j’ai répondu à l’invitation de vos responsables, et en particulier votre président Jean Laurans avec lequel nous avons en commun des souvenirs de notre période militaire en Algérie. Vous m’avez fait l’honneur de participer à vos travaux de congrès le 29 novembre 2017. Dans la mairie du XIIIe arrondissement, une mairie qui m’évoque bien des souvenirs. Je pense à notre regretté Maurice Sicart qui a tant fait pour que notre fédération soit toujours reconnue comme la plus importante du monde combattant.
C’est la première fois que j’aurai le plaisir de vous rencontrer en tant que responsable, que j’aurai le pouvoir de dire tout le bien que je pense du comité de Paris qui rayonne tant sur le plan national avec comme point d’orgue le 19 mars.
Ensemble nous ferons le point sur la situation actuelle de nos revendications et nous continuerons sans relâche de nous mobiliser pour l’obtention de ces revendications. Il ne faut surtout pas oublier que nous devons êtres très vigilants pour conserver nos acquis et les défendre avec vigueur le cas échéant. Ce que nous avons obtenu au prix de luttes incessantes depuis plus d’un demi-siècle, il faut le conserver et continuer à aller de l’avant.
Les anciens combattants d’Afrique du Nord ont un rôle important, celui de faire connaître aux jeunes générations l’Histoire, celle qu’ils ont vécue à l’âge de vingt ans, pas celle déformée dont les médias nous abreuvent trop souvent.
Cela s’appelle Mémoire-Histoire, une facette très importante de notre fédération et pour laquelle le comité de Paris œuvre d’une manière remarquable organisant expositions, films et le colloque qui vient de se dérouler à l’auditorium de la mairie de Paris.
Je vous donne rendez-vous pour ce congrès, lieu de rassemblement permettant de faire le point après les élections présidentielles, législatives, sénatoriales qui ont modifié le paysage de nos représentations parlementaires. Il faut leur faire savoir que beaucoup de nos revendications non pas encore abouties. Le congrès permet également de se retrouver en toute convivialité, donc je vous attends très nombreux.
Bien cordialement.
Michel Duplenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*