La reprise de notre activité avec nos assemblées générales locales est marquée en ce mois d’octobre par les événements tragiques et barbares qui se sont déroulés, après ceux de l’année passée à Paris et le 14 juillet dernier à Nice. Nous partageons la douleur des familles et agissons pour venir en aide aux blessés et aux enfants touchés à vie.
Dans une société comme la nôtre, il est indispensable de ne pas isoler nos préoccupations spécifiques et légitimes des problèmes graves qui la traversent en la menaçant. Il y va du vivre ensemble, des valeurs de liberté et de fraternité qui sont au coeur de notre société laïque et démocratique et de nos engagements.
Sachons nous rassembler et agir ensemble. Il y va de l’intérêt national. Nous savons le faire, nous l’avons montré courageusement lors des événements de 1958 face au putsch des généraux félons.
Au delà des polémiques de ceux qui voudraient se saisir aujourd’hui de ces événements à des fins partisanes et politiciennes, nous leur disons stop, ne comptez par sur nous pour suivre votre chemin.
Aujourd’hui, ce qui est dominant et impérieux, c’est le rassemblement, l’unité nationale. Sachons nous rassembler et agissons ensemble, il y va de notre destin commun et de celui des générations à venir et de la paix.

Jean LAURANS, Président de la FNACA de Paris