19 Mars 2019

MARDI 19 MARS 2019 À PARIS – 57e ANNIVERSAIRE DU CESSEZ-LE-FEU DE LA GUERRE D’ALGÉRIE
JOURNÉE NATIONAL DU SOUVENIR ET DE RECUEILLEMENT

DÉCOUVRIR LES PHOTOS

(cliquez sur un des liens ci-dessous pour découvrir les cérémonies en photos)

09H15 Mémorial parisien du Père-Lachaise

10h30 Place du 19 Mars

12H Dans les comités

14H30 Cathédrale Saint-Louis des Invalides

16H30 Mémorial national quai Branly

18H30 Arc de Triomphe


FNACA : MESSAGE DU 19 MARS 2019

Au jour anniversaire de la proclamation, en 1962, du Cessez- le -feu de la guerre d’Algérie, la France honore nos 30 000 frères d’armes tragiquement disparus durant 10 années de meurtriers combats en Algérie, Maroc et Tunisie.
Devenus invisibles mais toujours présents en nos cœurs, avec bravoure et dévouement ils ont porté nos trois couleurs.
Enfants de la République, ils l’ont servie avec fidélité.
Ils ont préservé ses valeurs et permis sa cohésion nationale.
A « 20 ans dans les Aurès », ils ont vécu l’enfer dans cette guerre dont il fallait taire le nom.
Dans des cercueils plombés, sans le moindre humanisme, ils ont été restitués à leurs familles, la mention «  Mort pour la France » souvent absente.
Les pleurs d’une maman, un père foudroyé par la douleur,
Une épouse, une fiancée effondrées et désorientées,
Une sœur, un frère, accablés par le malheur…
Les questions de l’enfant sans réponse…
Tant de vies à jamais brisées !
Avec émotion, nous pensons à ces familles si durement éprouvées, et au destin profondément bouleversé.
L’Etat se doit de leur exprimer sa gratitude et sa considération.
Par delà les brûlures de l’Histoire, faire vivre leur souvenir,
C’est les faire apparaître pour ne pas disparaître ;
C’est mobiliser les forces vives de la Nation pour s’élever contre l’indifférence qui génère les déviances, et l’ignorance qui nourrit le racisme et la haine.
C’est préserver les valeurs de l’Humain!
Voir passer la colombe sur l’arc en ciel de la Paix, implique courage et vigilance.
C’est toujours en temps de Paix que les enfants apprennent à jouer à la guerre.
Leur enseigner notre parcours de vie, c’est enrichir l’Histoire pour une juste préhension de ce conflit ;
C’est éveiller leur conscience, les aider à se forger un avenir radieux ;
Un espace de vie, de confiance et d’espérances, les citoyens formant une ronde pour s’ouvrir au monde et transmettre leur Message de Paix, d’amour, de joie et d’amitié.
Avec enthousiasme, fédérons toutes les énergies pour préserver la Paix, ce bien si précieux.
C’est donner un sens à la vie.
Vive la République
Vive la France

Le Comité National de la FNACA


DANS LE PROLONGEMENT DU 60e ANNIVERSAIRE DE LA FNACA PRÉPARONS UN 19 MARS DIGNE DE CET ÉVÈNEMENT

En 2019, une plaque sera apposée sur la façade du Crowne Plaza, Place de la République, qui a pris la suite de l’ancien Hôtel Moderne. Elle rappellera que là fut fondée par Jean-Jacques Servan-Schreiber, le 21 septembre 1958, la Fédération Nationale des Anciens d’Algérie, devenue la FNACA en 1963.
La perspective de cette manifestation donnera, cette année, un caractère particulier à la journée du 19 Mars 2019, pour la Fédération nationale comme pour notre Comité parisien.
Comme chaque année, le matin, la commémoration du Cessez-le-feu de 1962 s’ouvrira par les cérémonies organisées par la Ville de Paris au cimetière du Père-Lachaise où nous conduiront des cars ; le numéro de début mars de notre journal apportera plus de précisions sur les lieu et heure de rendez-vous dans chaque arrondissement, certainement similaires à ceux de 2018.
Au niveau de son arrondissement, le président du comité local a pris les contacts nécessaires avec la municipalité pour déterminer l’heure de la cérémonie devant le Monuments aux Morts local. Les députés de l’arrondissement auront bien sûr été invités à se joindre à cette cérémonie, pour mieux afficher son caractère national.
Les porte-drapeau seront au premier rang du défilé pour aller au Monument aux Morts. Cette fonction peut être assurée éventuellement par des jeunes de plus de 15 ans ou par des dames, en particulier des veuves d’anciens combattants. Le 19 Mars correspondant, cette année, à un mardi, les enfants scolarisés risquent fort de n’être pas disponibles pour cette cérémonie patriotique.
Deux membres du Bureau local de la FNACA feront l’appel des noms de nos camarades tués en Algérie, qui étaient domiciliés dans l’arrondissement ; deux autres déposeront la gerbe ; le message de la FNACA sera lu par le président du comité. Si un adhérent a reçu récemment une décoration, la médaille correspondante pourra lui être remise devant le Monument aux Morts à la fin de la cérémonie.
L’après-midi est consacrée aux cérémonies nationales, à la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides, puis au Mémorial national du quai Branly. Les membres de la FNACA sont invités à y participer selon des modalités qui seront précisées dans le numéro de mars 2018. Ils se retrouveront ensuite au point de rendez-vous sur les Champs-Elysées, certainement à l’angle de la rue Balzac, avant de remonter vers l’Arc de Triomphe pour le ravivage de la Flamme.
La journée du 19 mars 2019 sera un temps fort de notre année. Chaque adhérent aura donc à cœur de prendre dès à présent les dispositions nécessaires, en particulier avec son agenda, pour se rendre libre ce jour-là afin de pouvoir venir se joindre à ses camarades, lors de ces différentes cérémonies qui démontrent l’importance de notre Fédération et la vigueur des anciens combattants d’Algérie.
Jean-François DESGRANGE,
Président de la commission Presse


HOMMAGE À FRANÇOIS CASTELLI

Ce 19 mars 2019, au mémorial parisien du Père-Lachaise, le nom de Jean-François Castelli viendra rejoindre les noms des 757 jeunes militaires parisiens Morts pour la France en Algérie, inscrits sur notre mémorial.
Qui était Jean-François Castelli  ? Né dans le 20e arrondissement où ses parents, venus de Corse, se sont installés, Jean-François Castelli a toujours vécu au 266 rue de Belleville.  Après le lycée Voltaire, il étudie la philosophie à la Sorbonne et devient par la suite instituteur à l’école Simon Bolivar. Il aime enseigner ; plus tard, il sera professeur de philosophie. Épris de connaissance et de justice, « combattre», sinon les inégalités, n’est pas dans ses convictions. Pourtant, il est obligatoire de faire son service militaire ; affecté en Allemagne, il rejoint ensuite l’Algérie où il trouve la mort dans une opération de «maintien de l’ordre», dans la région de Taberloulatès, près de Tizi-Ouzou. Il avait 26 ans et était père d’un enfant de 4 mois.


Cérémonies du 19 Mars 2019

Horaires de vos cérémonies locales & départ des cars pour aller au cimetière du Père-Lachaise

1er, 2e, 3e : une seule cérémonie regroupée sur la mairie du 3e à 12h
4e : 10h30 à la mairie
5e : 11h30 à la mairie – car à 8h30 (ramassage par 14e)
6e : 12h à la mairie
7e : 10h à la mairie
8e : 12h30 à la mairie – car à 8h Mairie du 17e
9e : 12h à la mairie
10e : 11h à la mairie
11e : 12h à la mairie – car à 8h30
12e : 11h20 à la mairie – car à 8h30 puis arrêt Place du 19 Mars avant retour mairie
13e : 11h15 à la mairie – car à 8h15 puis arrêt Place du 19 Mars avant retour mairie
14e : 11h30 à la mairie – car à 8h15 Place Denfert-Rochereau
15e : 11h30 à la mairie – car à 8h
16e : 11h à la mairie – car à 8h15
17e : 11h30 à la mairie – car à 8h
18e : 10h à la mairie
19e : 11h à la mairie – car à 8h15
20e : 11h à la mairie

Attention ces horaires sont succeptibles d’être modifiés, aussi, pour plus de sûreté, renseignez-vous auprès de votre mairie et/ou de votre comité.